SFE/SFEDP adrenal insufficiency French consensus: Introduction and handbook

Yves Reznik 1, * Pascal Barat 2 Jérôme Bertherat 3 Claire Bouvattier 4 Frederic Castinetti 5 Olivier Chabre 6 Philippe Chanson 7, 8 Christine Cortet 9 Brigitte Delemer 10 Bernard Goichot 11 Damien Gruson 12 Laurence Guignat 3 Emmanuelle Proust-Lemoine 13 Marie-Laure Raffin Sanson 14, 15 Rachel Reynaud 16 Dinane Samara Boustani 17 Dominique Simon 18 Antoine Tabarin 19 Delphine Zenaty 18
Résumé : La Société française d'endocrinologie (SFE) et la Société française d'endocrinologie pédiatrique (SFEDP) ont élaboré des recommandations sur la prise en charge de l'insuffisance surrénale primaire et secondaire de l'adulte et de l'enfant, à partir d'une analyse de la littérature réalisée par 19 experts répartis en 6 groupes de travail. Le diagnostic d'insuffisance surrénale doit être évoqué devant l'association de signes cliniques et biologiques non spé-cifiques, en dehors de la mélanodermie observée dans l'insuffisance surrénale primaire. Le diagnostic repose sur les dosages du cortisol et de l'ACTH le matin et/ou le dosage du cortisol après stimulation par l'ACTH synthétique (synacthène). En cas de doute, le test d'hypoglycémie insulinique est le test de référence chez l'adulte l'adolescent et l'enfant de plus de 2 ans. La recherche étiologique est basée sur le dosage en 1 re intention des anticorps anti 21-hydroxylase. En cas de négativité, un scanner surrénalien sera réalisé, puis le dosage des acides gras à chaînes longues sera effectué chez le garçon. Chez l'enfant, une cause génétique sera recherchée, principalement l'hyperplasie congénitale des surrénales. Devant un déficit corticotrope, après la recherche d'une prise prolongée de glucocorticoïdes sera effectuée une imagerie hypothalamo-hypophysaire. L'insuffisance surrénale aiguë est une complication grave souvent déclenchée par une infection gastro-intestinale. Elle nécessite après prélèvement pour dosage du cortisol et ACTH l'administration parentérale d'hémisuccinate d'hydrocortisone et la correction de l'hypovolémie et/ou de l'hypoglycémie. Sa prévention repose sur l'éducation thérapeutique du patient pour laquelle des programmes seront développés. Le traitement de l'insuffisance surrénale s'appuie sur la prise pluriquotidienne d'hydrocortisone à la dose la plus faible possible. La substitution minéralocorticoïde est réalisée en cas d'insuffisance surrénale primaire mais n'est pas nécessaire en cas d'insuffisance surrénale secondaire. La substitution androgénique par la DHEA peut être proposée dans cer-taines indications précises. La monitoring comportera la recherche de signes cliniques et biologiques de sous/surdosage et de maladies auto-immunes associées.
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [6 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-amu.archives-ouvertes.fr/hal-01724190
Contributeur : Frederic Castinetti <>
Soumis le : mardi 10 avril 2018 - 17:36:25
Dernière modification le : mercredi 29 août 2018 - 01:10:29

Fichier

2017_Reznik_Handbook_AnnEndocr...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

Citation

Yves Reznik, Pascal Barat, Jérôme Bertherat, Claire Bouvattier, Frederic Castinetti, et al.. SFE/SFEDP adrenal insufficiency French consensus: Introduction and handbook. Annales d'Endocrinologie, Elsevier Masson, 2018, 79 (1), pp.1 - 22. 〈10.1016/j.ando.2017.12.001〉. 〈hal-01724190〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

270

Téléchargements de fichiers

130