Repentirs anthologiques : pourquoi réunit-on des libelles? - Archive ouverte HAL Access content directly
Book Sections Year : 2014

Repentirs anthologiques : pourquoi réunit-on des libelles?

, (1)
1

Abstract

Les auteurs s’interrogent sur ce qui a motivé des collections de libelles. Au XVIe siècle, dans le contexte des guerres de religion, Pierre de L’Estoile amasse les témoignages les plus diffamatoires en les considérant avec curiosité sur un ton « mi sérieux mi capricieux », et en y cherchant l’« image de l’extraordinaire misère de l’humanité ». Malherbe prolonge cette curiosité dans une collecte qui prend parfois le ton de l’entretien. Viennent ensuite dans la deuxième moitié du XVIIe siècle des recueils qui sont plus sélectifs. Leurs auteurs vont se montrer historiographes et historicistes : ils trient, organisent le savoir dans des livres reliés comportant des tables qui suivent un ordre chronologique.
Fichier principal
Vignette du fichier
2014_EPURE_Anthologie_Amstutz-Teyssandier.pdf (134.79 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Explicit agreement for this submission

Dates and versions

hal-02078081 , version 1 (10-01-2022)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02078081 , version 1

Cite

Delphine Amstutz, Bernard Teyssandier. Repentirs anthologiques : pourquoi réunit-on des libelles?. sous la direction de Céline Bohnert et Françoise Gevrey. L'anthologie : histoire et enjeux d'une forme éditoriale du Moyen Âge au XXIe siècle, EPURE - Editions et presses universitaires de Reims, pp.377-398, 2014, 9782915271928. ⟨hal-02078081⟩
48 View
21 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More