Michèle Métail : poésie publique

Résumé : Venue à la poésie sonore et à l’OuLiPo via la musique électroacoustique, Michèle Métail partage avec la première « le souci majeur de rendre le texte “public” », selon la formule de Bernard Heidsieck, qui fonde sa poésie sur l’« action » visant à sortir le poème du livre pour le « dresser […], debout face au public ». Celle de Michèle Métail semble pour sa part davantage obéir au principe de relation. L’abandon en 1982 de l’appellation « Hors-texte », désignant le passage du texte écrit au texte entendu, pour l’expression « Publication orale » signalant l’« action de rendre public, de faire connaître quelque chose à tous » déplace le centre de gravité de la lecture vers la relation avec l’auditeur-spectateur, induisant par là même une réflexion sur la manière de rendre l’œuvre publique. C’est cette manière qu’il s’agit de considérer au travers des deux principales formes de lectures publiques pratiquées par Michèle Métail : les « Publications orales » et les conférences-performances. Pour analyser en quoi elles instaurent une poétique de la mise en relation avec l’auditeur-spectateur, nous nous intéresserons successivement aux formes, aux dispositifs et aux supports qu’elles mobilisent.
Complete list of metadatas

https://hal.univ-reims.fr/hal-02149632
Contributor : Angélique Ranvier <>
Submitted on : Thursday, June 6, 2019 - 3:12:34 PM
Last modification on : Friday, June 7, 2019 - 1:23:17 AM

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : hal-02149632, version 1

Collections

Citation

Anne-Christine Royère. Michèle Métail : poésie publique. Olivier Penot-Lacassagne; Gaëlle Théval. Poésie & performance, Éditions nouvelles Cécile Defaut, pp.233-246, 2018, 978-2-35018-392-3. ⟨hal-02149632⟩

Share

Metrics

Record views

27