Comment les étudiants se perçoivent-ils en fonction de leur origine sociale ? Étude de contenu du stéréotype

Abstract : La présente étude a pour objectif de repérer à l’aide de la méthode d’association libre, des pourcentages de Brigham et du rapport diagnostic de McCauley et Stitt, le contenu du stéréotype des étudiants selon qu’ils sont d’origine sociale favorisée et/ou défavorisée, avec une attention particulière accordée à cette dernière. Les résultats montrent que le contenu du stéréotype associé aux étudiants défavorisés fait apparaître des caractéristiques positives (courage, travail, détermination), et cela, indépendamment de la méthode utilisée. Cela n’est pas le cas des caractéristiques négatives (notamment ceux liés aux capacités intellectuelles), dont le repérage dépend de la méthode. Parallèlement, les résultats indiquent un stéréotype positif associé aux étudiants favorisés dans lequel les dimensions intellectuelles et académiques semblent importantes. Les limites de cette étude ainsi que son intérêt par rapport aux travaux sur les stéréotypes dont notamment ceux sur la menace par le stéréotype, sont discutés.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal.univ-reims.fr/hal-02166764
Contributor : Sophie Berjot <>
Submitted on : Thursday, June 27, 2019 - 10:44:02 AM
Last modification on : Friday, June 28, 2019 - 1:29:18 AM

Identifiers

Collections

Citation

Sophie Berjot, Ewa Drozda-Senkowska. Comment les étudiants se perçoivent-ils en fonction de leur origine sociale ? Étude de contenu du stéréotype. EUROPEAN REVIEW OF APPLIED PSYCHOLOGY-REVUE EUROPEENNE DE PSYCHOLOGIE APPLIQUEE, 2007, Revue Européenne de Psychologie Appliquée, 57, pp.119-132. ⟨10.1016/j.erap.2006.09.002⟩. ⟨hal-02166764⟩

Share

Metrics

Record views

22