Être sociologue et évaluateur : faire des compromis sans se compromettre

Résumé : L'évaluation des politiques publiques a connu un tournant en France avec la mise en place en 2008 du Haut Commissariat à la Jeunesse qui a largement promu la méthode dite \guillemotleft randomisée \guillemotright, fondée sur des principes et techniques économétriques. Cet article rend compte de l'expérience d'une sociologue convertie en évaluatrice et des arrangements méthodologiques qui ont dû être apportés à un modèle théorique d'intervention inapplicable à la plupart des situations réelles
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal.univ-reims.fr/hal-02167018
Contributor : Bu De Reims Champagne-Ardenne <>
Submitted on : Thursday, June 27, 2019 - 1:23:15 PM
Last modification on : Friday, June 28, 2019 - 4:01:22 PM

Identifiers

Collections

Citation

Sophie Divay. Être sociologue et évaluateur : faire des compromis sans se compromettre. Genèses. Sciences sociales et histoire, Belin, 2013, 90 (1), pp.133-146. ⟨10.3917/gen.090.0133⟩. ⟨hal-02167018⟩

Share

Metrics

Record views

20