Composer avec l'exercice d'une activité de travail stigmatisée. Le cas de la médiation sociale en France

Résumé : En France, la médiation sociale a été au cours de la dernière décennie un terrain particulièrement étudié par la sociologie des groupes professionnels, montrant bien souvent l'échec de sa \guillemotleft professionnalisation \guillemotright. Si ce terme analytique n'est pas le plus adéquat pour rendre compte de la réalité sociale observée sur le terrain, le sociologue ne peut passer sous silence la présence de dynamiques de consolidation des pratiques, de recherche d'une forme de stabilisation des travailleurs de la médiation sociale. Cet article propose de montrer concrètement comment le processus de division du travail entre médiateurs sociaux et acteurs du paysage local se fait incertain et ce, à partir d'une lecture interactionniste de leurs liens de coordination. En étudiant précisément l'ambiguïté de leur coopération, nous montrerons les difficultés pour les médiateurs à se projeter dans une activité professionnelle perçue et vécue comme stigmatisée. Cette analyse montrera donc l'une des tendances du monde du travail contemporain : le développement d'une forme de structuration d'activités de travail suivant un schéma alternatif au modèle conventionnel de la professionnalisation classique.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal.univ-reims.fr/hal-02167019
Contributor : Bu De Reims Champagne-Ardenne <>
Submitted on : Thursday, June 27, 2019 - 1:23:17 PM
Last modification on : Friday, June 28, 2019 - 3:59:06 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02167019, version 1

Collections

Citation

Fabienne Barthélémy. Composer avec l'exercice d'une activité de travail stigmatisée. Le cas de la médiation sociale en France. SociologieS, Toulouse : Association internationale des sociologues de langue française, 2014. ⟨hal-02167019⟩

Share

Metrics

Record views

12