Seuils internes du nom propre : un point de vue sémantique - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Langue française Year : 2016

Seuils internes du nom propre : un point de vue sémantique

(1)
1

Abstract

Cet article aborde le nom propre dans sa triple fonctionnalité : celle d'individualiser par l'identité un particulier d'une catégorie quelconque, d'être donc un identonyme en rapport avec un catégonyme, celle de référer au particulier ainsi dénommé, et celle de recatégoriser des individus de manière non conventionnelle par ses emplois dérivés. Ce continuum est structuré par des seuils internes, suivant le moment de l'attribution : celui du passage à la référence et celui du passage aux emplois dérivés, avant l'éventuel seuil externe de l'antonomase. C'est l'occasion de réhabiliter le sens dénominatif du nom propre (Kleiber 1981), comme étant au centre de tous ces emplois.
Not file

Dates and versions

hal-02478009 , version 1 (13-02-2020)

Identifiers

Cite

Emilia Hilgert. Seuils internes du nom propre : un point de vue sémantique. Langue française, 2016, 190 (2), pp.79-92. ⟨10.3917/lf.190.0079⟩. ⟨hal-02478009⟩
16 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More