, Cette dualité est celle qui se fait jour dans l'édition illustrée par Ross : roman « sulfureux », The Picture of Dorian Gray est devenu un « classique » de la littérature pour la jeunesse, l'édition Gallimard Jeunesse de 2000 attestant le plus grand degré de liberté offert à l'illustrateur par un texte qui, d'une position marginale

«. Gilbert, porte-parole de Wilde dans « The Critic as Artist » (CW 1125) : l'illustration relève de cette paradoxale création critique ; elle est par essence lecture et commentaire. La nécessaire inadéquation entre le texte et l'image, discordance entre deux voix qui jamais ne chantent à l'unisson, représente la source même du dialogue qui se noue entre elles. En outre, cet écart ouvre un espace d'interprétation pour le lecteur-spectateur. Texte et image ne sont pas placés dans un simple rapport d'opposition : à l'instar d'un paradoxe, une édition illustrée est le lieu d'une mise en rapport et d'une mise en tension des divergences entre eux deux. L'oscillation, mode opératoire du paradoxe

. Enfin, The Picture of Dorian Gray est une oeuvre qui, aux yeux du public, a longtemps été étroitement associée à la vie de son auteur : la prétendue immoralité de l'oeuvre était envisagée comme un miroir de celle pour laquelle Wilde fut condamné en 1895 à deux ans de travaux forcés. Ainsi, comme le « livre à images » de Proust (Proust 194), les éditions illustrées de ce roman sont la mémoire de la réception de son auteur, un témoignage partiel et parcellaire des lectures dont cette oeuvre a fait l'objet, un fragment à partir duquel recomposer un -ou plutôt des -portrait(s) d'Oscar Wilde. Elles placent également le lecteur

. Bibliographie,

P. Aquien, The Picture of Dorian Gray. Pour une poétique du roman, Nantes : Éditions du Temps, 2004.

G. L. Banu, . Rideau, and . Paris, , 1970.

L. Plaisir and . Texte, , 1973.

A. Bassy, Du texte à l'illustration : pour une sémiologie des étapes, vol.11, pp.297-345, 1974.

W. Benjamin, , 1934.

J. Trad and . Lacoste, Éditions du Cerf, 1989.

J. E. Bristow and . England, Homoerotic Writing after 1885, Buckingham: Open UP, 1995.

M. Brock, . Bronzino, and J. Paris-;-fozza, Anne-Marie Garat et Françoise Parfait. Petite Fabrique de l'image, 2002.

G. Genette, . Palimpsestes, and . Paris, Seuils. Paris : Seuil, 1987. Hardy, William. Introduction to Art Nouveau Style. London: Quintet P, 2002. Hutcheon, Linda. A Theory of Parody, 1982.

L. Kooistra and . Jansen, The Artist as Critic, Bitextuality in Fin de Siècle Illustrated Books. Aldershot: Scolar P, 1995.

J. Lacan, . Séminaire, and X. I. Livre, , 1973.

G. E. Lessing and . Laokoon, , 1766.

.. J. Trad and . Bialostocka, , 1964.

L. Louvel, The Picture of Dorian Gray. Le Double Miroir de l'art, 2000.

S. Mallarmé, . Correspondance, and . Iv, Gallimard, 1994. Montandon, Alain, dir. Iconotextes. Paris : CRCD-Ophrys, 1990. Pommier, Édouard. Théories du portrait. Paris : Gallimard, 1998. Proust, Marcel. Le Temps retrouvé, pp.1890-1891, 1927.

A. Symons, . Sex, and ». Aversions, The Memoirs of Arthur Symons: Life and Art in the 1890s, 1977.

O. Wilde, Complete Works. Glasgow: HarperCollins, 1994.

M. Dodd and . Co, The Picture of Dorian Gray, Gallimard, 1925.