'Humain, trop humain' et les débuts de la réforme de la philosophie - Archive ouverte HAL Access content directly
Proceedings Year : 2017

'Humain, trop humain' et les débuts de la réforme de la philosophie

(1) , (1)
1

Abstract

« Ma nouvelle philosophie »: c'est en ces termes que Nietzsche évoque en 1878 les réflexions développées dans 'Humain, trop humain'. Manifestation du « grand affranchissement » que Nietzsche dit avoir su accomplir à cette époque, mais aussi « mémorial d’un dressage rigoureux du moi » selon 'Ecce Homo', cet ouvrage se caractérise en effet par l’apparition d’une méthode et de modes d’investigation nouveaux (une « méthode historique », une enquête de nature « psychologique ») qui permettent à son auteur d’approfondir le questionnement déjà amorcé par ses ouvrages antérieurs. Témoignant à la fois de la continuité de la réflexion nietzschéenne, et de la réforme de sa mise en œuvre effective à partir de 1878, Humain, trop humain apparaît comme un moment déterminant du développement de la philosophie de Nietzsche, dont le présent volume collectif s’attache à étudier la spécificité.
Not file

Dates and versions

hal-02528613 , version 1 (01-04-2020)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02528613 , version 1

Cite

Céline Denat, Patrick Wotling. 'Humain, trop humain' et les débuts de la réforme de la philosophie. Céline Denat; Patrick Wotling. Genealogía y critica de la cultura en Humano, demasiado humano, Jun 2015, Madrid, Espagne. 10, Reims : ÉPURE - Éditions et Presses universitaires de Reims, 475 p., 2017, Langage et pensée, ISSN 2264-5829, 978-2-37496-039-5. ⟨hal-02528613⟩
31 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More