Le schème déontique. De la sous-structure « comportement négatif » à l’inférence « reproche » - Archive ouverte HAL Access content directly
Book Sections Year : 2016

Le schème déontique. De la sous-structure « comportement négatif » à l’inférence « reproche »

(1)
1

Abstract

Au lieu de nous limiter à la manifestation linguistique du jugement déontique, nous essaierons ici de mettre au clair sa complexité sous-jacente. Pour ce faire, nous placerons l’examen du jugement déontique essentiellement au niveau conceptuel en montrant montrer successivement que : le jugement déontique est un schème conceptuel ; sa structure sémantique interne est complexe, formée de plusieurs sous-structures ; sa complexité conceptuelle détermine dans une large mesure le type d’inférences opérées et contraint, en outre, l’in/acceptabilité des génériques le / les / un en emploi déontique.
Fichier principal
Vignette du fichier
ResPerNomen5_LONGHARI_177-198.pdf (490.46 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Explicit agreement for this submission
Loading...

Dates and versions

hal-02540234 , version 1 (10-04-2020)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02540234 , version 1

Cite

El Lemghari Mustapha. Le schème déontique. De la sous-structure « comportement négatif » à l’inférence « reproche ». René Daval; Pierre Frath; Emilia Hilgert; Silvia Palma. Négation et référence, 5, ÉPURE - Éditions et Presses universitaires de Reims, pp.177-198, 2016, Res per nomen, 978-2-37496-021-0. ⟨hal-02540234⟩

Collections

URCA
15 View
12 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More