Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Le sens de la kuèsis dans la perspective des mythes de la gestation (Banquet 201d-212b)

Résumé : L’une des thèses les plus paradoxales du discours de Diotime dans le Banquet de Platon (201d-212b), est que l’érôs masculin est tourné vers la kuèsis. On a prétendu que, appliquée aux mâles, la kuèsis ne pouvait avoir qu’un sens métaphorique, mais cela interdit de comprendre pourquoi Diotime choisit cette métaphore plutôt qu’une autre. A la lumière des traditions remontant à Hésiode, Orphée, et surtout aux néo-musiciens du Vème siècle qui vantent la nouveauté, en se considérant eux-mêmes en tant que compositeurs « enceints » d’un nouveau-né, la kuèsis étant conçue dans une dimension éjaculatoire et projective, il apparaît que selon Diotime, la création ne saurait se réduire à un engendrement de nouveauté. Diotime insiste au contraire sur la nécessité de prolonger le temps de la maturation dans un contexte qui est celui de la philosophie. L’expérience ainsi décrite doit donc être entendue au sens « féminin » d’une gestation.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal.univ-reims.fr/hal-02545713
Contributor : Bu De Reims Champagne-Ardenne <>
Submitted on : Friday, April 17, 2020 - 12:08:36 PM
Last modification on : Friday, June 19, 2020 - 6:27:49 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02545713, version 1

Collections

Citation

Anne Gabrièle Wersinger Taylor. Le sens de la kuèsis dans la perspective des mythes de la gestation (Banquet 201d-212b). Plato Journal, International Plato Society, 2015, pp.23-36. ⟨hal-02545713⟩

Share

Metrics

Record views

19