Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

L’invention de l’invention : archéologie ou idéologie ?

Résumé : Comment expliquer l’inflation, dans les ouvrages des sciences humaines contemporains, de titres commençant par le mot ambigu d’invention ? L’anthropologie qui prétend en avoir fini avec les modèles archéologiques exaltant les « inventeurs grecs » peut-elle se dispenser aujourd’hui d’une réflexion sur le mot invention ? Mais comment se défaire de l’archéologie heurématographique dont l’Altertumswissenschaft et le « Miracle grec » sont les illustrations ? L’usage du concept d’invention chez Gernet et Vernant montre qu’ils ne sont pas parvenus à se défaire totalement d’une interprétation démiurgique et progressiste de l’histoire. Et, si chez Loraux et Detienne l’anthropologie prend conscience de l’auto-référentialité de ses méthodes, le projet d’une critique des « idéologies » n’aura pas pu s’imposer à l’heure où revient en force le paradigme prométhéen de l’innovation dans l’institution de la recherche contemporaine.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal.univ-reims.fr/hal-02545728
Contributor : Bu De Reims Champagne-Ardenne <>
Submitted on : Friday, April 17, 2020 - 12:21:38 PM
Last modification on : Friday, June 19, 2020 - 6:27:29 PM

Links full text

Identifiers

Collections

Citation

Anne Gabrièle Wersinger Taylor. L’invention de l’invention : archéologie ou idéologie ?. Cahiers "Mondes Anciens" , ANHIMA, 2018, La « civilisation » : critiques épistémologique et historique, https://doi.org/10.4000/mondesanciens.2157. ⟨10.4000/mondesanciens.2157⟩. ⟨hal-02545728⟩

Share

Metrics

Record views

23