Words between texts and language: preliminary reflections on building a multilingual lexicon of puppetry - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Białostockie Archiwum Językowe Year : 2015

Words between texts and language: preliminary reflections on building a multilingual lexicon of puppetry

Les mots entre textes et langue : réflexions préliminaires à l’élaboration d’un lexique multilingue des arts de la marionnette

(1)
1

Abstract

Many linguists have emphasised the difficulties in attempting to define what a word is. The notion differs according to the language under study and it even proves irrelevant for a certain number of languages. Although ‘word’ has not quite ceased to be used for convenience with a fuzzy extension, it is replaced by metalinguistic terms coined to fit the units specific to lexicology, semantics or terminology. There remains the central question of the nature and boundaries of these units and of their relation with a linguistic system, on the one hand, and with the texts in which they occur, on the other. Consideration given to the theoretical framework of terminology leads to a critical viewpoint on practices that rest on logical principles incompatible with a context sensitive approach to lexical semantics even in a technical field such as the art of puppetry dealt with here. A language for specific purposes is not a linguistic sub-system since any text, oral or written, originates in a particular social situation manifested by its discourse and genre. Texts are not strings of words. Text semantics provides a textual approach to the lexicon in which the entries in a semantic class are selected contextually thus partaking of both texts and language as a system.
Une fois précisées les difficultés qui s’attachent à la définition du mot comme unité linguistique, on pourra aborder les relations que celui-ci entretient avec le système d’une langue d’une part et avec les textes d’autre part. La terminologie est l’un des domaines qui permet de poser ce rapport de manière particulièrement pertinente tout en offrant l’opportunité de développer une perspective critique sur ses a priori théoriques et ses pratiques. Ces réflexions proposent une présentation, à un stade initial, de travaux de recherches en sémantique des textes qui conduiront à l’élaboration d’un lexique multilingue des arts de la marionnettes. Les mots érigés en termes ne font pas la langue puisque seuls sont retenus en général les noms et les verbes. Or dans une perspective descriptive, même appliquée à un domaine particulier, il est souhaitable d’inclure d’autres parties du discours, d’élargir le relevé et d’y inclure les lexies complexes. Il importe également de fonder le choix d’un terme sur la prise en compte de ses diverses lexicalisations et des variations qui affectent ses occurrences en contexte. A l’inverse, un texte n’est pas fait de mots, sauf à le concevoir, comme c’est souvent le cas à l’ère du numérique, comme ’un sac de mots’ à traiter de manière quantitative. Il importe au contraire de tenir compte des paliers de complexité et des inégalités qualitatives qui caractérisent les textes, particulièrement en fonction du discours et du genre auxquels ils appartiennent. Dans cette perspective théorique, les classes sémantiques élaborées en contexte participent à la fois des textes et des langues comme systèmes.

Dates and versions

hal-02614976 , version 1 (21-05-2020)

Identifiers

Cite

Françoise Canon-Roger. Les mots entre textes et langue : réflexions préliminaires à l’élaboration d’un lexique multilingue des arts de la marionnette. Białostockie Archiwum Językowe, 2015, 15, pp.97-111. ⟨10.15290/baj.2015.15.07⟩. ⟨hal-02614976⟩
25 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More