Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

La valeur du roman, entre lectorat, critique et création

Résumé : Seul des grands genres à ne pas être théorisé, le roman s’est attiré, dès sa naissance, de nombreux reproches : il est trop libre, trop irrégulier, dépourvu de lettres de noblesse… Pour conquérir sa place dans le royaume des Lettres, il a dû conjuguer des efforts d’évaluation et de valorisation. L’objet de cet article est d’envisager, de manière chronologique, quelles ont été les différentes valeurs que l’on a attribuées au roman ou qu’il s’est attribuées au fil de son évolution, ce, depuis le point de vue des trois instances qui ont participé à son évaluation et à sa valorisation : les lecteurs, les critiques et le roman lui-même.
Document type :
Book sections
Complete list of metadatas

https://hal.univ-reims.fr/hal-02893221
Contributor : Bu De Reims Champagne-Ardenne <>
Submitted on : Wednesday, July 8, 2020 - 10:10:40 AM
Last modification on : Thursday, July 9, 2020 - 3:45:43 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02893221, version 1

Collections

Citation

Stéphane Pouyaud. La valeur du roman, entre lectorat, critique et création. Voisin, Patrick. La Valeur de l’œuvre littéraire, entre pôle artistique et pôle esthétique, 42, Classiques Garnier, pp.325-341, 2012, Rencontres (Éd. Classiques Garnier), ISSN 2103-5636, 978-2-8124-0808-3. ⟨hal-02893221⟩

Share

Metrics

Record views

9