La valeur du roman, entre lectorat, critique et création - Archive ouverte HAL Access content directly
Book Sections Year : 2012

La valeur du roman, entre lectorat, critique et création

(1)
1

Abstract

Seul des grands genres à ne pas être théorisé, le roman s’est attiré, dès sa naissance, de nombreux reproches : il est trop libre, trop irrégulier, dépourvu de lettres de noblesse… Pour conquérir sa place dans le royaume des Lettres, il a dû conjuguer des efforts d’évaluation et de valorisation. L’objet de cet article est d’envisager, de manière chronologique, quelles ont été les différentes valeurs que l’on a attribuées au roman ou qu’il s’est attribuées au fil de son évolution, ce, depuis le point de vue des trois instances qui ont participé à son évaluation et à sa valorisation : les lecteurs, les critiques et le roman lui-même.
Not file

Dates and versions

hal-02893221 , version 1 (08-07-2020)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02893221 , version 1

Cite

Stéphane Pouyaud. La valeur du roman, entre lectorat, critique et création. Voisin, Patrick. La Valeur de l’œuvre littéraire, entre pôle artistique et pôle esthétique, 42, Classiques Garnier, pp.325-341, 2012, Rencontres (Éd. Classiques Garnier), ISSN 2103-5636, 978-2-8124-0808-3. ⟨hal-02893221⟩
4 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More