Les théâtres de société de la duchesse du Maine - Archive ouverte HAL Access content directly
Conference Papers Year : 2018

Les théâtres de société de la duchesse du Maine

(1)
1

Abstract

Si les deux recueils de Divertissements publiés en 1712 et 1725 perpétuent le souvenir des spectacles donnés à Sceaux, Châtenay et Clagny entre 1699 et 1715, sous l'égide de la duchesse du Maine, qui y est aussi bien actrice que commanditaire et spectatrice, les Grandes Nuits ne constituent que le terme provisoire d'amusements qui reprennent après la mort de Louis XIV et la conspiration de Cellamare. La \guillemotleft théâtromanie \guillemotright n'est pas un goût passager mais une passion vitale pour \guillemotleft Ludovise \guillemotright, qui est encore partie prenante des deux accès de \guillemotleft fièvre abdéritaine \guillemotright qui s'emparent de la société française, d'une part, au début des années 1730 \textendash époque de la \guillemotleft deuxième Cour de Sceaux \guillemotright, qui voit l'ouverture, en 1734, d'une salle de théâtre à l'Arsenal \textendash, et, d'autre part, à la fin des années 1740 \textendash avec des représentations à Anet ou à Sceaux dans les dernières années de sa vie
Not file

Dates and versions

hal-02893929 , version 1 (08-07-2020)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02893929 , version 1

Cite

Dominique Quéro. Les théâtres de société de la duchesse du Maine. Les plaisirs de l'Arsenal: poésie, musique, danse et érudition au XVIIe et au XVIIIe siècle : journées d'études organisées par à la bibliothèque de l'Arsenal au printemps et à l'automne 2013, 2013, Paris, France. pp.393-489. ⟨hal-02893929⟩
12 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More