Voyage en Orient : vers une esthétique du bizarre - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Vox Poetica Year : 2005

Voyage en Orient : vers une esthétique du bizarre

(1)
1

Abstract

Nerval dans Sylvie parle des « bizarres combinaisons du songe », bizarrerie qui est au cœur de son expérience littéraire, et qui évoque, à notre esprit, l’importance que Baudelaire attachera à cette notion dans sa définition du beau . C’est assez pour attirer l’attention sur la place que le mot (sous sa forme adjectivale ou substantivale, « bizarrerie », voire adverbiale, « bizarrement ») prend dans Voyage en Orient. Cette place, Aurélia a posteriori la justifie au moins en partie, puisque le narrateur y parle de son intérêt pour les « mœurs bizarres des populations lointaines » : la bizarrerie, le bizarre ont partie liée avec le genre du récit de voyage. L’esthétique du bizarre, comme mise en valeur, voire comme théorie ou pensée de la beauté, du charme de celui-ci pour qui en fait l’expérience, reposerait sur une mise à l’épreuve de l’entendement et du jugement moral dont je verrai les modalités, après un bref parcours des types d’emplois du terme dans Voyage en Orient.
Not file

Dates and versions

hal-02899844 , version 1 (15-07-2020)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02899844 , version 1

Cite

Régine Borderie. Voyage en Orient : vers une esthétique du bizarre. Vox Poetica, 2005, http://www.vox-poetica.org/t/articles/borderie.html. ⟨hal-02899844⟩
11 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More