Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

Les mystères de la phtiriase

Résumé : Acaste, Alcman, Phérécyde, Sylla, Callisthène, Mucius Scaevola, Eunous : longue est la liste de personnes connues dans l’Antiquité pour avoir été frappées par une maladie répugnante, douloureuse et mortelle, causée par les poux et dénommée phtheiriasis. Comme bien souvent dans le cas de la dénomination des maladies, il existe un écart considérable entre ce que les Anciens dénommaient phtheiriasis et ce qu’on appelle aujourd’hui phtiriase, c’est-à-dire une maladie infectieuse de la peau causée par le morpion ou pou du pubis (phtirus pubis). De nombreuses études se sont intéressées à cette curieuse maladie pédiculaire ancienne, dont les rapports de médecins recensaient encore quelques rares cas au XIXe siècle. Si certains restent persuadés qu’il faut établir un diagnostic rétrospectif pour découvrir la maladie dont fut atteint un Sylla et si le doute plane toujours sur l’existence réelle d’une telle maladie mortelle, d’autres ont voulu montrer que ce type de mort réservé à des tyrans ou à des impies appartenait au domaine de la fiction et s’inscrivait dans la veine de la littérature polémique. Les médecins et les entomologistes modernes ont prouvé que l’explication physiologique de la maladie proposée par Aristote et reprise par Galien n’était pas scientifiquement tenable : les poux ne se forment pas sous la peau. Les historiens de l’Antiquité semblent eux aussi avoir tenté de mettre fin au mythe de la phtheiriasis en l’expliquant comme un motif purement littéraire. Il reste toutefois un champ qui n’a pas été exploré pour bien comprendre comment la description littéraire de ces maladies, appuyée sur l’autorité médicale d’un Aristote ou d’un Galien, a pu s’ancrer durablement dans les conceptions des médecins jusqu’au XIXe siècle. Et il faudra revenir sur un imaginaire physiologique disparu avec les progrès de l’observation microscopique, celui de la génération spontanée.
Document type :
Book sections
Complete list of metadatas

https://hal.univ-reims.fr/hal-02910078
Contributor : Bu De Reims Champagne-Ardenne <>
Submitted on : Friday, July 31, 2020 - 4:52:01 PM
Last modification on : Sunday, August 2, 2020 - 9:48:01 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02910078, version 1

Collections

Citation

Antoine Pietrobelli. Les mystères de la phtiriase. Collard, Franck; Samama, Évelyne; Rencontres d'histoire de la médecine, des pratiques et des représentations médicales dans les sociétés anciennes (07 ; 2015 ; Saint-Quentin-en-Yvelines, Yvelines / Paris / Nanterre). Poux, puces, punaises, la vermine de l'homme : découverte, descriptions et traitements : Antiquité, Moyen Âge, Époque Moderne, L'Harmattan, pp.283-298, 2015, 978-2-343-07898-4. ⟨hal-02910078⟩

Share

Metrics

Record views

16