La Mort de Mardi-Gras : « résurrection littéraire » d’un inédit de Duclos - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Revue d'histoire littéraire de la France Year : 2000

La Mort de Mardi-Gras : « résurrection littéraire » d’un inédit de Duclos

(1)
1

Abstract

Écrite par Duclos pour être jouée en 1737 au château de Champs, le jour du vendredi saint, en même temps qu'une tragédie badine et une parade de Collé, La Mort de Mardi-Gras ne put alors être représentée, le cardinal de Fleury ne voyant pas d'un bon œil les libertés prises par de jeunes seigneurs de la cour. Brûlée par son auteur appelé à une ascension rapide, cette "folie de jeunesse" n'en paraît pas moins avoir été conservée, avec d'autres pièces manuscrites, dans les papiers d'un des "comédiens-seigneurs", le marquis de Surgères, fréquenté par Duclos dans le cadre du "théâtre du château de Morville" et de la "Société du Bout-du-Banc". Mettant en scène la conjuration tramée contre Mardi-Gras par le Fanatisme, "sous le nom de la Dévotion", cette tragédie en un acte où se mêlent épicurisme et anticléricalisme éclaire les débuts d'un grand homme de lettres du XVIIIe siècle et constitue un précieux témoignage pour l'histoire du théâtre de société.
Not file

Dates and versions

hal-02937220 , version 1 (12-09-2020)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02937220 , version 1

Cite

Dominique Quéro. La Mort de Mardi-Gras : « résurrection littéraire » d’un inédit de Duclos. Revue d'histoire littéraire de la France, 2000, 2, pp.237-253. ⟨hal-02937220⟩
16 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More