Skip to Main content Skip to Navigation
Directions of work or proceedings

La Maison d'Arenberg en France

Abstract : Originaire de l’Eifel, souveraine dans le Saint Empire et richement possessionnée dans l’espace lotharingien, la Maison d’Arenberg apparaît comme un lignage éminemment européen, pour lequel la France (entendue à la fois comme État et comme entité territoriale) a longtemps été secondaire dans le déploiement des stratégies patrimoniales et dynastiques. Image Si les propriétés familiales situées en Flandre, dans le Hainaut ou dans les Ardennes s’étendent dès l’époque moderne de part et d’autre de l’actuelle frontière franco-belge, c’est dans la seconde moitié du XVIIIe siècle que s’esquisse une première greffe française, à laquelle la Révolution, par son caractère antinobiliaire et la conception restrictive de la nationalité qu’elle promeut, met un prompt coup d’arrêt. Au fil du XIXe siècle se constitue l’actuelle branche française de la Maison d’Arenberg. Amorcée à l’époque napoléonienne et formalisée en 1828, lorsque le prince Pierre d’Alcantara obtient des lettres de grande naturalisation, celle-ci montre une remarquable capacité à s’adapter aux multiples défi s de l’ère postrévolutionnaire, tout en cultivant une ouverture internationale qui lui confère une place singulière parmi les élites hexagonales...
Document type :
Directions of work or proceedings
Complete list of metadatas

https://hal.univ-reims.fr/hal-02964529
Contributor : Bertrand Goujon <>
Submitted on : Monday, October 12, 2020 - 2:52:53 PM
Last modification on : Tuesday, October 13, 2020 - 3:36:07 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02964529, version 1

Collections

Citation

Bertrand Goujon, Claude-Isabelle Brelot. La Maison d'Arenberg en France. 2 tomes, Fondation d'Arenberg, 704 p., 2018, La Maison d'Arenberg en France. ⟨hal-02964529⟩

Share

Metrics

Record views

7