Équivoque litteraire et contrat de lecture - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Carnets : revue électronique d’études françaises Year : 2010

Équivoque litteraire et contrat de lecture

(1)
1

Abstract

Equivocation, which derives from its opposite “univocity”, is first of all a matter of genre and reading contract. When authorial intention, which is necessary to the contract, is blurred, equivocation can be described as a drifting course of action. Interpretation is also affected: with the author’s complicity or by taking his distance with it, the reader aims to reduce equivocation into univocity, unless he is bent on doing exactly the opposite. As far as the construction of meaning is concerned, fiction, particularly novelistic fiction, is a choice nursing ground for equivocation.
L’équivoque (qui naît de son contraire, l’univoque) est d’abord affaire de genre et de contrat de lecture. Lorsque l’intention de l’auteur (nécessaire au contrat) devient peu perceptible, l’équivoque se décrit comme un protocole flottant. Elle concerne enfin l’interprétation : avec la complicité de l’auteur ou en prenant ses distances, le lecteur tend à réduire l’équivoque en univoque, à moins qu’il ne fasse parfois le contraire. Pour l’élaboration du sens, la fiction, notamment romanesque, est le terrain privilégié de l’équivoque.

Dates and versions

hal-02994544 , version 1 (07-11-2020)

Identifiers

Cite

Alain Trouvé. Équivoque litteraire et contrat de lecture. Carnets : revue électronique d’études françaises, 2010, L'équivoque, Première Série - 2, pp.6-17. ⟨10.4000/carnets.4447⟩. ⟨hal-02994544⟩
21 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More