Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Expérience sensorielle de l’enseignant d’EPS en step: Entre présence corporelle et compétence perceptive

Résumé : Être présent, c’est être au monde (Merleau-Ponty, 1964), à partir d’une posture d’ouverture à soi et à ses sensations corporelles. Le corps phénoménal (Merleau-Ponty, 1945) rend compte de l’expérience sensible de l’acteur (Theureau, 2006) à l’acuité perceptive singulière (Barberousse, 1999). Les sensations corporelles, par leur nature, leur diversité, leur géographie corporelle (Paintendre et al., 2019) retracent une partie du vécu de l’acteur (Andrieu, 2014). Lors de la pratique physique, le pratiquant s’éprouve et perçoit des sensations corporelles tantôt inédites, tantôt éveillées par l’exercice corporel (Paintendre, 2017) et « l’épaisseur du corps, loin de rivaliser avec celle du monde, est au contraire le seul moyen que j’ai d’aller au cœur des choses, en me faisant monde et en les faisant chair. » (Merleau-Ponty, 1964). A partir d’un macro modèle épistémologique en émersiologie (Andrieu, 2020), il s’agit de questionner la présence corporelle de l’enseignant d’Education Physique et Sportive lors de sa pratique physique. Comment l'enseignant peut-il guider les élèves dans la construction d'une compétence perceptive en s'appuyant sur ses propres expériences sensorielles (Paintendre et al., 2020) ? Inscrit méthodologiquement dans la cadre du programme de recherche du cours d’action (Theureau, 2019), nous reconstituons le cours d’expérience de deux enseignants d’EPS ayant vécu une séquence de formation en step. Des entretiens d’auto-confrontation à deux niveaux d’analyse (Theureau, 2010) sont menés sur fond de traces audiovisuelles en première et troisième personne. Se destinant à passer l’agrégation externe et interne en EPS, Léo et Lina (l’un novice, l’autre expérimentée) s’engagent dans la formation d’une pratique physique à visée de développement et d’entretien de soi. En toile de fond, l’enjeu majeur d’une telle formation serait de leur permettre d’accompagner leurs élèves à écouter leur corps pour construire des savoir-faire perceptifs en step (Schirrer et Paintendre, 2017). Les premiers résultats montrent une singularité des enseignants d’EPS à explorer et écouter leur corps, et révèlent une sensibilité qui repose sur une multimodalité perceptive (Shusterman, 2010) (intéroceptive, extéroceptive et proprioceptive). La présence corporelle semble reposer sur la tension contrôle du corps versus authenticité-spontanéité corporelle. Si le corps décrit rencontre la difficulté pour « trouver les mots » et abonde en métaphores, il révèle aussi que la présence corporelle en step oscille entre posture aware et consciousness (Fourure, 2004). Enfin, entre musique et musicalité intime, le rythme et la cadence qui font l’essence de la pratique physique step sont autant d’opportunités d’être présent à soi lors de l’exécution chorégraphique. In fine, des réflexions et pistes professionnelles seront formulées, notamment dans le but de nourrir la formation en Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives et en master Métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation en Education Physique et Sportive.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadata

https://hal.univ-reims.fr/hal-03537745
Contributor : Aline Paintendre Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Thursday, January 20, 2022 - 3:36:22 PM
Last modification on : Thursday, September 1, 2022 - 11:15:22 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-03537745, version 1

Collections

Citation

Aline Paintendre. Expérience sensorielle de l’enseignant d’EPS en step: Entre présence corporelle et compétence perceptive. Présence corporelle en situation professionnelle : Caractéristiques et enjeux méthodologiques, May 2021, Strasbourg, France. ⟨hal-03537745⟩

Share

Metrics

Record views

21