Voltaire et le meilleur des mondes possibles - Archive ouverte HAL Access content directly
Book Sections Year : 2015

Voltaire et le meilleur des mondes possibles

(1)
1

Abstract

S’interroger sur Voltaire et le meilleur des mondes possibles, c’est prendre la mesure des fluctuations de sa pensée à propos de la question du mal. L’admiration qu’il éprouve envers Pope, l’inventeur de l’expression 'Tout est bien', ne l’empêche pas de critiquer cette formule, avec un malin plaisir, dans ses contes au milieu du siècle, puis dans son Dictionnaire philosophique vers 1770. Voltaire, la cinquantaine passée, se moque des penseurs qui défendent contre vents et marées (et tremblement de terre) la thèse de l’optimisme. Quels sont ces penseurs ? Voltaire assimile à l’optimisme les noms de Pope, de Leibniz, de Platon mais aussi de Shaftesbury et de Bolingbroke.
Not file

Dates and versions

hal-03721008 , version 1 (12-07-2022)

Identifiers

Cite

Véronique Le Ru. Voltaire et le meilleur des mondes possibles. Kuon, Peter et Peylet, Gérard (dir.). L’utopie entre eutopie et dystopie, 110, Presses Universitaires de Bordeaux, pp.71-79, 2015, Eidôlon, 9791030006292. ⟨10.4000/books.pub.17201⟩. ⟨hal-03721008⟩
8 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More