Pourquoi illustrer l’éducation royale au Grand Siècle ? - Université de Reims Champagne-Ardenne Access content directly
Journal Articles Littératures classiques Year : 2022

Pourquoi illustrer l’éducation royale au Grand Siècle ?

Abstract

Illustrations representing or celebrating the King’s education were numerous under Maria de Medici and particularly under Ann of Austria, two queens who were both regents for their sons. Compared to previous periods in French history, that phenomenon was a novelty. There are two main reasons for it: the first is political – legitimizing the sovereignty of the royal power –, the second is aesthetic – legitimizing the sovereignty of the image.
Les illustrations évoquant ou commémorant l’éducation royale durant les régences de Marie de Médicis et surtout d’Anne d’Autriche sont nombreuses, ce qui constitue une nou-veauté par rapport aux époques antérieures. Ce fait s’explique par deux raisons principales : l’une est politique – il s’agit de légitimer la souveraineté du pouvoir monarchique –, l’autre est esthétique : il s’agit de légitimer la souveraineté de l’image.
Fichier principal
Vignette du fichier
LitteraturesClassiques2022_1_Illustrer_education_royale_TEYSSANDIER.pdf (336.88 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-04321811 , version 1 (04-12-2023)

Identifiers

Cite

Bernard Teyssandier. Pourquoi illustrer l’éducation royale au Grand Siècle ? : État présent et état de question. Littératures classiques, 2022, Illustrer le livre sous l'Ancien Régime, N° 107 (1), pp.217-232. ⟨10.3917/licla1.107.0217⟩. ⟨hal-04321811⟩
11 View
5 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More