Déposer

schéma de dépôt - CCSD
 

Vérification de la politique des éditeurs

Plusieurs bases de données vous permettent de connaître la politique d’archivage des éditeurs :

  • SHERPA/ROMEO : plateforme basée au Royaume-Uni
  • HELOISE : plateforme du CCSD qui répertorie les politiques d'éditeurs et de revues françaises et/ou francophones
  • DULCINEA : équivalent d'HELOISE pour les revues et éditeurs de langue espagnole
  • DOAJ (Directory of Open Access Journals) : répertoire des revues open access, avec informations sur les licences de diffusion

Plusieurs cas de figures peuvent se présenter. L’éditeur peut autoriser :

  • Le dépôt de la version soumise pour publication "pre-print"
  • Le dépôt de la version acceptée pour publication "post-print"
  • Le dépôt du pdf éditeur

Voici en particulier la signification des couleurs utilisées par SHERPA/ROMEO :

  • Vert : possibilité d'archiver le preprint et le post print ou la version éditeur PDF
  • Bleu : possibilité d'archiver le post print ou le fichier éditeur PDF
  • Jaune : possibilité d'archiver le pre print
  • Blanc : Archivage n'est pas autorisé

Certains éditeurs permettent le dépôt de la version publiée (tous les éditeurs répertoriés ICI notamment). Si l'interrogation des plateformes ne donne rien, il faut contacter l’éditeur.

Depuis la loi pour une République numérique,

Les auteurs peuvent diffuser sur le web la version finale du manuscrit accepté pour publication, (post-print) même après avoir accordé des droits exclusifs à un éditeur, dès lors que les recherches sont financées pour moitié au moins sur fonds publics et que le chercheur publie les résultats de ses recherches dans une revue. La loi autorise un dépôt immédiat dès lors que l’éditeur met lui-même la publication gratuitement à disposition par voie numérique. Si ce n'est pas le cas, la loi limite l'embargo à 6 mois pour les STS et à 12 mois maximum après publication pour les SHS.

Autrement dit, il ne faut pas se conformer à la politique éditoriale affichée par un éditeur. Si vous satisfaites aux deux conditions énoncées par la loi, quel que soit le contrat passé avec l’éditeur de la revue, vous pouvez déposer dans HAL la version acceptée du manuscrit dès la publication :

  • sans embargo si l'article est en accès gratuit sur le site de la revue,
  • ou en appliquant un embargo maximum de 6 à 12 mois selon les domaines

Vous pouvez appliquer cette durée d’embargo même si une condition de l’éditeur sur les sites Sherpa/Romeo ou Héloïse, ou sur le site de l'éditeur lui-même, impose une durée supérieure.

Ceci est valable pour tout article publié à partir du 9 octobre 2016 (publication date, available online, first online, etc.).

WILLO un outil qui vous accompagne dans votre démarche de publication en Open Access

Pour être sûr de la légalité de votre dépôt, vous pouvez utiliser l’outil créé par Lilliad – Lille WILLO : https://decadoc.typeform.com/to/W2ZZMV

Les licences Creative Commons sont des contrats opposables en justice qui s’appliquent dans tous les pays. Elles permettent une cession non exclusive, à titre gratuit et pour le monde entier, de certains droits d’auteur patrimoniaux.C’est un système modulable constitué de libertés de base (reproduire, distribuer et communiquer l’œuvre au public) d’une clause permanente (Paternité) et de 3 clauses optionnelles.

Attention si vous publiez votre écrit, il faut choisir votre licence Creative Commons dans le cadre du contrat d’édition, parce qu’elle déterminera les droits d’édition papier et les droits d’édition numérique.

Choisissez ICI votre licence "Creative Commons".

En savoir + : CoopIST CIRAD .

Construire l’univocité autour de son nom d’auteur

C'eest essentiel pour que les produits de son activité ne soient pas dispersés dans différentes sources d’information.

Comment faire ?

-> Créer son ORCID
Cet identifiant international permet de gérer rapidement ses publications d’articles. L’inscription d’un chercheur à ORCID est gratuite. Elle peut se faire à partir du site internet ORCID : http://orcid.org/

-> Créer son idHAL
Pour exploiter au mieux ses dépôts dans HAL https://www.ccsd.cnrs.fr/2016/07/un-tutoriel-pour-creer-son-idhal-et-son-cv/

-> Combiner ces identifiants avec son idref, l’identifiant de l’ABES qui suit tout chercheur français dans les services de scolarités et les bibliothèques.

Pour aller plus loin Voir l’article de Laurence Bizien, " Je ne suis pas un numéro, pourquoi se créer un identifiant chercheur " , 03/07/2017, mis à jour le 02/10/2017, https://labedoc.hypotheses.org/613

Attribuer un lien durable à une ressource numérique

Pour tout comprendre sur le DOI (Digital Object Identifier, identifiant) cliquer ICI

 

-> En déposant ma version auteur dans une archive ouverte et en faisant des liens depuis les réseaux sociaux.

Les réseaux sociaux académiques - ResearchGate ou Academia.edu, sont très utiles mais ce sont des entreprises privées qui utilisent et revendent éventuellement vos données personnelles et celles générées par votre activité de recherche. Les conditions d’utilisation ne respectent ni vos droits, ni ceux des éditeurs.