Détermination et noms de propriété : la réponse en termes de « variétés »

Résumé : Georges Kleiber montre que le passage des noms massifs à des formes comptables ne suppose pas les mêmes mécanismes dans le cas des noms de matières et des noms de propriétés et que ces derniers, modifiés, ne s’expliquent pas en termes de variétés (cf. *Marie a deux patiences d’ange opposé à Nous avons bu hier soir trois vins de 1936). En conséquence, la présence de l’article indéfini un devant les noms de propriétés modifiés n’a pas la même origine que celle de un qui détermine les noms de matière modifiés.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
René Daval; Pierre Frath; Emilia Hilgert; Silvia Palma. Les théories du sens et de la référence. Hommage à Georges Kleiber, Éditions et presses universitaires de Reims, pp.123-138, 2014, Res per nomen, 9782915271805. 〈http://www.lcdpu.fr/livre/?GCOI=27000100970090〉
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [7 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal.univ-reims.fr/hal-01864303
Contributeur : Bu De Reims Champagne-Ardenne <>
Soumis le : lundi 3 septembre 2018 - 16:45:50
Dernière modification le : mardi 16 octobre 2018 - 12:53:23

Fichier

ResPerNomen4_2014_KLEIBER.pdf
Accord explicite pour ce dépôt

Licence


Distributed under a Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification 4.0 International License

Identifiants

  • HAL Id : hal-01864303, version 1

Collections

Citation

Georges Kleiber. Détermination et noms de propriété : la réponse en termes de « variétés ». René Daval; Pierre Frath; Emilia Hilgert; Silvia Palma. Les théories du sens et de la référence. Hommage à Georges Kleiber, Éditions et presses universitaires de Reims, pp.123-138, 2014, Res per nomen, 9782915271805. 〈http://www.lcdpu.fr/livre/?GCOI=27000100970090〉. 〈hal-01864303〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

315

Téléchargements de fichiers

9