Le musicologue et le musicographe au prisme des revues savantes

Résumé : Les musicologues français contemporains établissent une distinction terminologique entre \guillemotleft musicologie \guillemotright et \guillemotleft musicographie \guillemotright. Si, à la fin du XIXe siècle, \guillemotleft musicographie \guillemotright renvoyait à toute forme d'écriture sur la musique, il désigne actuellement la critique musicale et l'écriture sur la musique pour un large public. C'est en revendiquant un caractère scientifique que l'activité du musicologue s'est distinguée de celle du musicographe, selon différents critères qui relèvent des compétences musicales et d'écriture, de la visibilité dans l'espace public, de la méthode d'examen de la musique, de valeurs morales. Pourtant, l'importance de l'écriture dans la construction des sciences, l'aptitude de certaines revues à concilier l'identité de périodique musicologique et celle de revue musicale, la polyvalence de certains auteurs invitent à nuancer les oppositions trop franches et à inscrire la musicologie dans le champ musicographique au sens large.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal.univ-reims.fr/hal-02167296
Contributor : Bu De Reims Champagne-Ardenne <>
Submitted on : Thursday, June 27, 2019 - 4:16:55 PM
Last modification on : Friday, June 28, 2019 - 6:30:19 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02167296, version 1

Collections

Citation

Angélica Rigaudière. Le musicologue et le musicographe au prisme des revues savantes. Comparatismes en Sorbonne, Centre de Recherche en Littérature Comparée (EA 4510), Université Paris-Sorbonne, 2014. ⟨hal-02167296⟩

Share

Metrics

Record views

21