Les transformations du désir. Deleuze-Guattari et l'héritage critique du freudo-marxisme. Une lecture de l'Anti-Œdipe - Université de Reims Champagne-Ardenne Access content directly
Journal Articles Implications philosophiques Year : 2017

Les transformations du désir. Deleuze-Guattari et l'héritage critique du freudo-marxisme. Une lecture de l'Anti-Œdipe

Abstract

Publié en 1972, l’Anti-Œdipe constitue le premier volume de Capitalisme et Schizophrénie (le second, Mille Plateaux, sera publié en 1980). Deleuze et Guattari essayent de montrer dans cet ouvrage l’application au champ social et politique de la thèse suivante : « Il n’y a que du désir et du social et rien d’autre ». Afin de démontrer cette thèse, les deux auteurs instituent une confrontation serrée avec le freudo-marxisme et notamment avec W. Reich et H. Marcuse. En effet, tout en reconnaissant l’importance stratégique de l’apport freudo-marxiste à la définition d’une critique sociale du désir, Deleuze et Guattari en proposent en même temps une transformation profonde indexée sur deux points principaux : 1) une nouvelle théorie du désir et 2) un nouveau modèle de pratique politique. Cet article analyse ces deux points afin d’expliquer ce double mouvement d’appropriation et de différence par rapport à l’héritage philosophique et politique du freudo-marxisme.

Domains

Literature
No file

Dates and versions

hal-02497224 , version 1 (03-03-2020)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02497224 , version 1

Cite

Saverio Ansaldi. Les transformations du désir. Deleuze-Guattari et l'héritage critique du freudo-marxisme. Une lecture de l'Anti-Œdipe. Implications philosophiques, 2017. ⟨hal-02497224⟩
54 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More