Autoportraits doubles, autoportraits du double : miroir des genres - Archive ouverte HAL Access content directly
Book Sections Year : 2020

Autoportraits doubles, autoportraits du double : miroir des genres

(1)
1

Abstract

Lucy Schwob choisit en 1917 le pseudonyme au prénom androgyne de Claude et au patronyme de Cahun de la lignée des maudits (Caïn). Écrivaine, photographe, plasticienne, elle écrit sur elle-même diffractée en de multiples instances, et réalise nombre de photographies dont une large proportion d’autoportraits qui, à la manière de Duchamp en Rrose Selavy, soumettent à la question les séparations figées entre féminin et masculin. Interrogeant inlassablement sa propre image dans ses textes, ses photos et ses collages, elle est de plain-pied dans les bouleversements assumés de l’avant-garde qui, autour de 1910-1920, aspire à une sortie des catégories sexuelles comme esthétiques. Quoiqu’elle semble se complaire un temps dans le symbolisme finissant, elle est, comme les véritables avant-gardistes, un génie de la marge : ne s’inféodant durablement à aucun mouvement, même si elle est proche de certains surréalistes, elle traque les limites de la représentation, surtout visuelle, devenue toute-puissante au début du XXe siècle, sans s’y soumettre totalement.
Fichier principal
Vignette du fichier
2020_EPURE_ClaudeCahun_Halpern.pdf (8.02 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Explicit agreement for this submission

Dates and versions

hal-02867957 , version 1 (31-10-2021)

Licence

Attribution - NonCommercial - ShareAlike - CC BY 4.0

Identifiers

  • HAL Id : hal-02867957 , version 1

Cite

Anne-Elisabeth Halpern. Autoportraits doubles, autoportraits du double : miroir des genres. Véronique Le Ru et Fabrice Bourlez (dir.). Claude Cahun, entre art et philosophie, 5, Épure, Éditions et presses universitaires de Reims, pp.21-30, 2020, Entre art et philosophie, 978-2-37496-082-1. ⟨hal-02867957⟩
51 View
21 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More