Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

Claude Cahun : autoportraits doubles, autoportraits du double

Résumé : Lucy Schwob choisit en 1917 le pseudonyme au prénom androgyne de Claude et au patronyme de Cahun de la lignée des maudits (Caïn). Écrivaine, photographe, plasticienne, elle écrit sur elle-même diffractée en de multiples instances, et réalise nombre de photographies dont une large proportion d’autoportraits qui, à la manière de Duchamp en Rrose Selavy, soumettent à la question les séparations figées entre féminin et masculin. Interrogeant inlassablement sa propre image dans ses textes, ses photos et ses collages, elle est de plain-pied dans les bouleversements assumés de l’avant-garde qui, autour de 1910-1920, aspire à une sortie des catégories sexuelles comme esthétiques. Quoiqu’elle semble se complaire un temps dans le symbolisme finissant, elle est, comme les véritables avant-gardistes, un génie de la marge : ne s’inféodant durablement à aucun mouvement, même si elle est proche de certains surréalistes, elle traque les limites de la représentation, surtout visuelle, devenue toute-puissante au début du XXe siècle, sans s’y soumettre totalement.
Complete list of metadatas

https://hal.univ-reims.fr/hal-02867957
Contributor : Marie Blanchard <>
Submitted on : Monday, June 15, 2020 - 10:53:25 AM
Last modification on : Friday, June 19, 2020 - 6:27:55 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02867957, version 1

Collections

Citation

Anne-Elisabeth Halpern. Claude Cahun : autoportraits doubles, autoportraits du double. Véronique Le Ru; Fabrice Bourlez. Claude Cahun, entre art et philosophie, 5, Épure : Éditions et presses universitaires de Reims, pp.21-31, 2020, Entre art et philosophie, 978-2-37496-082-1. ⟨hal-02867957⟩

Share

Metrics

Record views

21