La rhétorique néohygiéniste : entre mépris de classe et “fascisme mou” - Archive ouverte HAL Access content directly
Book Sections Year : 2020

La rhétorique néohygiéniste : entre mépris de classe et “fascisme mou”

(1)
1

Abstract

Cet article s'attache à l'étude de la manière dont la notion de « société de contrôle » forgée par Deleuze s'est transformée lors du passage de l'imaginaire postmoderne à notre actuelle hypermodernité.
Fichier principal
Vignette du fichier
EPURVICE_2019_Hubier.pdf (281.88 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Explicit agreement for this submission

Dates and versions

hal-02869983 , version 1 (31-10-2021)

Licence

Attribution - NonCommercial - ShareAlike - CC BY 4.0

Identifiers

  • HAL Id : hal-02869983 , version 1

Cite

Sébastien Hubier. La rhétorique néohygiéniste : entre mépris de classe et “fascisme mou”. Frédérique Toudoire-Surlapierre et Sébastien Hubier (dir.). Vices pop. Dysfonctionnements dans la culture pop, ÉPURE - Éditions et Presses universitaires de Reims, pp.21-50, 2020, 9782374960876. ⟨hal-02869983⟩
47 View
44 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More