Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Rome, un lieu commun ? Usage et usure du topos dans les récits des voyageurs français à Rome au XVIIe siècle

Résumé : A la fin du XVIe et au XVIIe siècles, l’art du voyage est devenu une discipline à part entière, liée à l’idéal humaniste d’un savoir encyclopédique et d’un art de la vie, où le sujet s’édifie intellectuellement et moralement au contact des choses vues, au fil des routes parcourues. Cet art engendre un discours spécifique et suscite une littérature foisonnante, issue aussi bien des milieux érudits que de simples amateurs. Si les modalités n’en sont pas aussi définies que celles des genres traditionnels, on voit cependant apparaître dès les années 1570 une série de traités d’« apodémique », qui s’emploient à donner des règles pour la rédaction du récit de voyage.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal.univ-reims.fr/hal-02917463
Contributor : Bu De Reims Champagne-Ardenne <>
Submitted on : Wednesday, August 19, 2020 - 12:11:09 PM
Last modification on : Thursday, August 20, 2020 - 3:33:27 AM

Identifiers

Collections

Citation

Emmanuelle Hénin. Rome, un lieu commun ? Usage et usure du topos dans les récits des voyageurs français à Rome au XVIIe siècle. Revue d'histoire littéraire de la France, Presses universitaires de France (PUF), 2004, L'époque de Berlioz : écrivains & artistes, 104 (3), pp.597-619. ⟨10.3917/rhlf.043.0597⟩. ⟨hal-02917463⟩

Share

Metrics

Record views

25