« Arrête, ô songe, d’enseigner, et toi, mémoire, d’engendrer » Écriture poétique et intertextualité d’après « Sécheresse » (Saint-John Perse) - Université de Reims Champagne-Ardenne Access content directly
Book Sections Year : 2008

« Arrête, ô songe, d’enseigner, et toi, mémoire, d’engendrer » Écriture poétique et intertextualité d’après « Sécheresse » (Saint-John Perse)

Abstract

Entre référence au passé et invention d’une parole transgressive, la poésie de Saint-John Perse se cherche jusque dans les tout derniers textes. « Sécheresse », l’un des quatre poèmes réunis dans « Chant pour un équinoxe », paru à titre posthume en 1975, en témoigne. Il fut d’abord publié le 1er juin 1974 dans le numéro 258 de la NRF. Une mémoire littéraire et donc intertextuelle s’y montre à l’œuvre sous de multiples formes, entre autoréférence et référence à autrui, allégeance et contestation.
Fichier principal
Vignette du fichier
AIL2-Trouve-epure-773.pdf (287.34 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Explicit agreement for this submission

Dates and versions

hal-03000329 , version 1 (11-11-2020)
hal-03000329 , version 2 (19-10-2023)

Identifiers

Cite

Alain Trouvé. « Arrête, ô songe, d’enseigner, et toi, mémoire, d’engendrer » Écriture poétique et intertextualité d’après « Sécheresse » (Saint-John Perse). Marie-Madeleine Gladieu; Alain Trouvé. Lecture et altérités, 2, Éditions et Presses universitaires de Reims, pp.141-149, 2008, Approches Interdisciplinaires de la Lecture, 9782374961897. ⟨10.4000/books.epure.773⟩. ⟨hal-03000329v2⟩
18 View
22 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More