Langages de l’art : le romancier et le peintre en vis-à-vis - Université de Reims Champagne-Ardenne Access content directly
Book Sections Year : 2009

Langages de l’art : le romancier et le peintre en vis-à-vis

Abstract

La convocation de peintures dans l’espace sémiotique du roman – leur « vis-à-vis » – pose avec plus d’acuité la question de l’hétérogénéité comme corollaire d’une transposition visée mais à la fois impossible. Deux cas de figure seront envisagés : celui de la transposition de l’image en énoncé verbal, ou ekphrasis, forme atténuée d’hétérogénéité, celui d’un vis-à-vis plus dérangeant, peut-être, plaçant sous le regard du lecteur deux séries parallèles : l’image et le texte romanesque. Pour cerner cet objet fuyant – dialogue ou face-à-face ? –, on proposera une exploration concentrique traitant successivement de la sémiotique du texte et de l’image, de la sémiotique plus restreinte du rapport roman/peinture, de la convocation indirecte puis directe d’oeuvres picturales dans les romans.
Fichier principal
Vignette du fichier
AIL3_Trouve_epure-960.pdf (311.86 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Explicit agreement for this submission

Dates and versions

hal-03000337 , version 1 (20-11-2020)
hal-03000337 , version 2 (12-03-2024)

Identifiers

Cite

Alain Trouvé. Langages de l’art : le romancier et le peintre en vis-à-vis. Marie-Madeleine Gladieu; Alain Trouvé. Lire l’hétérogénéité romanesque, 3, Éditions et Presses Universitaires de Reims, pp.161-177, 2009, Approches Interdisciplinaires de la Lecture, 978-2-37496-190-3. ⟨10.4000/books.epure.960⟩. ⟨hal-03000337v2⟩
71 View
32 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More