De la destruction du discours amoureux à celle de l’individu : jeux manétiens entre poésies du mal d’amour et scènes du mal de mère - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Savoirs en Prisme Year : 2021

De la destruction du discours amoureux à celle de l’individu : jeux manétiens entre poésies du mal d’amour et scènes du mal de mère

(1)
1

Abstract

In the texts of the playwright Eduardo Manet, lover’s discourse is dominated not only by the parodistic fragment but also by a progressive systematic and individual destruction. What remains is the unconditionality of love emptiness as well as the somatization of this intimate vacuity. From listening to a fragmented and parodied discourse on love, the spectator moves on to the exhibition of interpersonal relationships of strong dependencies that most often manifest themselves through desire and acts of humiliation, revenge or even self-destruction. In extremis a last reflection on maternal love nevertheless saves the happiness of Barthes’ mythology.
Chez le dramaturge franco-cubain Eduardo Manet, le discours amoureux est placé non seulement sous le signe du fragment parodique mais aussi sous celui de la destruction progressive et systématique de l’individu. Reste alors l’inconditionnalité du vide amoureux ainsi que la somatisation de cette vacuité intime. De l’écoute d’un discours fragmenté et parodié sur l’amour, le spectateur passe en effet à l’exhibition de relations interpersonnelles de fortes dépendances qui se manifestent le plus souvent par un désir et des actes d’humiliation, de vengeance voire d’autodestruction. In extremis, une réflexion sur l’amour maternel sauve néanmoins la mythologie heureuse barthésienne.
Fichier principal
Vignette du fichier
SAVOIRSEP_14_06_Reyrolle_117-134_CC.pdf (637.32 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-03607923 , version 1 (14-03-2022)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives - CC BY 4.0

Identifiers

  • HAL Id : hal-03607923 , version 1

Cite

Séverine Reyrolle. De la destruction du discours amoureux à celle de l’individu : jeux manétiens entre poésies du mal d’amour et scènes du mal de mère. Savoirs en Prisme, 2021, Fragments d'un discours amoureux dans la littérature et le cinéma du monde hispanique, 14, pp.117-134. ⟨hal-03607923⟩
20 View
11 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More