De Juan Goytisolo à Monique Lange, de Monique Lange à Juan Goytisolo : une "intertextualité conjugale" - Université de Reims Champagne-Ardenne Access content directly
Journal Articles Cahiers de Narratologie Year : 2006

De Juan Goytisolo à Monique Lange, de Monique Lange à Juan Goytisolo : une "intertextualité conjugale"

Abstract

Juan Goytisolo (né en 1931), écrivain espagnol, et Monique Lange (1926-1996), écrivain français, ont produit chacun une œuvre à forte résonance autobiographique, sous couvert de fiction, et qui crée un effet très particulier d’inter­textualité par le simple fait qu’ils étaient, dans la vie, mari et femme... D’où ce titre « d’intertextualité conjugale », car ces récits auto-fictionnels croisés de relations communes s’enri­chissent particulièrement du regard critique et lucide de la romancière sur les obsessions personnelles de son écrivain de mari, les décryptant par le biais de personnages « inventés » qui, non seulement renseignent sur un destin littéraire partagé, mais encore et surtout, dans une configuration rare de double écriture, permettent chez Lange de lire différemment les lignes souvent floues (sur la sexualité, les parias, le monde arabe) de l’écrivain espagnol bien connu, et même de démystifier ses discours d’Espagnol marginal.

Domains

Literature
Fichier principal
Vignette du fichier
narratologie-340_2006_ELV.pdf (213.23 Ko) Télécharger le fichier
Origin Publisher files allowed on an open archive
Licence

Dates and versions

hal-04188085 , version 1 (25-08-2023)

Licence

Identifiers

Cite

Emmanuel Le Vagueresse. De Juan Goytisolo à Monique Lange, de Monique Lange à Juan Goytisolo : une "intertextualité conjugale". Cahiers de Narratologie, 2006, Nouvelles approches de l'intertextualité (13), ⟨10.4000/narratologie.340⟩. ⟨hal-04188085⟩
8 View
16 Download

Altmetric

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More