"Le passage du Styx" de Joachim Patinir dans "La montagne blanche" de Jorge Semprún : la culture au secours de l'émotion ? L'art au secours de la vie ? - Université de Reims Champagne-Ardenne Access content directly
Book Sections Year : 2009

"Le passage du Styx" de Joachim Patinir dans "La montagne blanche" de Jorge Semprún : la culture au secours de l'émotion ? L'art au secours de la vie ?

Abstract

Le tableau de Joachim Patinir "Le passage du Styx", qui revient en fil rouge, ouvrant et fermant "La montagne blanche", n’est qu’un tableau parmi d’autres cités dans le roman, mais sa charge symbolique est telle, et le tableau si présent par rapport aux autres nommés qu’il s’est imposé d’emblée comme le fil rouge de notre réflexion. On ne s’interdira pas d’en citer quelques autres, qui apparaissent çà et là dans le roman, comme aussi d’autres œuvres d’art participant du même processus d’écriture et d’appropriation romanesque, si courant chez Semprún.
Fichier principal
Vignette du fichier
AIL3_LeVagueresse_epure-963.pdf (314.45 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Explicit agreement for this submission

Dates and versions

hal-01798708 , version 1 (29-05-2018)
hal-01798708 , version 2 (12-03-2024)

Identifiers

Cite

Emmanuel Le Vagueresse. "Le passage du Styx" de Joachim Patinir dans "La montagne blanche" de Jorge Semprún : la culture au secours de l'émotion ? L'art au secours de la vie ?. Marie-Madeleine Gladieu; Alain Trouvé. Lire l’hétérogénéité romanesque, 3, Éditions et Presses Universitaires de Reims, pp.179-194, 2009, Approches Interdisciplinaires de la Lecture, 978-2-37496-190-3. ⟨10.4000/books.epure.963⟩. ⟨hal-01798708v2⟩
156 View
236 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More