José-Luis de Vilallonga, “écrivain français né à Madrid” : "Les ramblas finissent à la mer" (1953) ou une vision singulière de l’“arrière-pays” d’Espagne comme arrière-texte

Résumé : Dans cet article, on se posera la question de voir comment l’arrière-texte est occupé par l’Espagne et comment l’auteur, depuis sa retraite azuréenne de Sainte-Maxime (le roman y a été achevé en mai 1952) et pour un public assurément non espagnol, présente ce qui est désormais pour lui un « arrière-pays », de manière à proposer au lectorat français — qu’il s’agit de convaincre — une vision violemment anti-franquiste, sans pour autant s’inscrire dans la vulgate de l’opposition traditionnelle républicaine. C’est bien là l’intérêt principal de cette œuvre ambiguë, car elle ne ressortit pas à la résistance habituelle au franquisme, de gauche, telle qu’on pouvait la lire à l’époque, tant dans les romans français qu’espagnols, publiés à l’étranger à cause de la censure.
Document type :
Book sections
Complete list of metadatas

Cited literature [3 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-reims.fr/hal-01798719
Contributor : Urca - Bibliothèque Universitaire <>
Submitted on : Tuesday, May 29, 2018 - 1:33:32 PM
Last modification on : Wednesday, May 30, 2018 - 1:17:13 AM
Long-term archiving on : Thursday, August 30, 2018 - 12:28:19 PM

File

Le_Vagueresse_AIL5_Vilallonga....
Explicit agreement for this submission

Identifiers

  • HAL Id : hal-01798719, version 1

Collections

Citation

Emmanuel Le Vagueresse. José-Luis de Vilallonga, “écrivain français né à Madrid” : "Les ramblas finissent à la mer" (1953) ou une vision singulière de l’“arrière-pays” d’Espagne comme arrière-texte. Marie-Madeleine Gladieu; Alain Trouvé. Intertexte et arrière-texte : les coulisses du littéraire, 5, ⟨Editions et presses universitaires de Reims⟩, 2011, Approches interdisciplinaires de la lecture, 9782915271379. ⟨hal-01798719⟩

Share

Metrics

Record views

100

Files downloads

35